USA : Des vacances comme au cinéma

Les États-Unis sont le pays des opportunités. Et le pays où les rêves deviennent réalité – dans l’usine à rêves d’Hollywood, par exemple. Mais les blockbusters ne sont pas seulement créés en studio. Les protagonistes secrets de nombreux films à succès sont les lieux spectaculaires dans lesquels se déroulent les histoires. Nous avons donc examiné de près six décors de films actuels et les avons testés pour leur aptitude au voyage. Texte : Konrad Bender

“Le pouvoir du chien”, Montana

L’État du Montana est situé à la frontière ouest des États-Unis et du Canada et est façonné par les montagnes Rocheuses et les grandes plaines. Il n’est donc pas surprenant que le western moderne “The Power of Dog” ait été tourné dans cette région atmosphérique. Dans le drame, qui met également en vedette Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst et Jesse Plemons, des thèmes tels que les images dépassées de la masculinité et de la queerness sont traités dans le contexte d’une société de cow-boys rude. En fait, l’esprit du Far West peut encore être vécu dans le Montana aujourd’hui, bien que de manière beaucoup moins dramatique. De nombreux ranchs et fermes de vacances encore en activité proposent des chambres d’hôtes, points de départ idéaux pour de longues excursions (à cheval bien sûr) dans l’immensité des prairies ou des Montagnes Rocheuses.

“Top Gun : Maverick”, Californie

Certes, le Golden State de Californie n’est pas nécessairement un tuyau d’initié parmi les voyageurs aux États-Unis. Mais l’État de la côte ouest a plus à offrir que Sunset Strip et Venice Beach. Quoi, vous pouvez littéralement le voir dans »Top Gun : Maverick«. Tom Cruise remonte dans l’avion de chasse plus de 30 ans après le premier film. Le film a été tourné sur la base militaire Naval Air Station de Lemoore, à San Diego et sur le porte-avions USS Abraham Lincoln. Découvrir la Californie depuis les airs est également possible pour nous, mais pas dans un avion de chasse, mais plutôt plus tranquillement lors d’un tour en hélicoptère ou en montgolfière. Mais avec »Danger Zone« sur vos oreilles, vous vous sentirez peut-être encore un peu comme Maverick.

»Elvis«, Nevada et Tennessee

Le roi est de retour – du moins à l’écran. Le réalisateur Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Australie, The Great Gatsby) raconte l’histoire d’Elvis Presley depuis son enfance jusqu’à la superstar aux déhanchés qui fit sensation dans le monde entier à l’époque. Elvis est joué par le jeune acteur Austin Butler, tandis que l’acteur oscarisé Tom Hanks joue le manager Colonel Tom Parker. Le film a été tourné en Australie, la patrie du réalisateur. Mais la plupart de l’action se déroule à Las Vegas et dans la maison d’adoption d’Elvis à Memphis, Tennessee.

Là, à Villa Graceland, les fans du King peuvent découvrir l’histoire de la musique à ce jour, car l’endroit a été transformé en musée avec toutes sortes de souvenirs du rock ‘n’ roll en 1982. Mérite également un détour : The Sun Studio à Memphis, où le jeune Elvis enregistre ses premières chansons à l’âge de 18 ans. Le “Berceau du Rock ‘n’ Roll” (bien que, soit dit en passant, Chuck Berry soit considéré par beaucoup comme le père fondateur du rock ‘n’ roll) est en grande partie équipé comme il l’était dans les années 50, donc il ne il ne faut pas beaucoup d’imagination pour remonter dans le temps.

“Crayfish Song”, Caroline du Nord

Avec “Where the Crawdads Sing”, l’auteure et zoologiste américaine Delia Owens a publié son premier roman en 2018 à l’âge de 69 ans. Il s’est retrouvé sur des listes de best-sellers internationaux, notamment celles du New York Times et de Der Spiegel. Il n’est donc pas étonnant que quatre ans seulement après sa sortie, une adaptation cinématographique hollywoodienne soit déjà à l’ordre du jour.

Mettant en vedette Daisy Edgar-Jones (Normal People, War of the Worlds), le film reste fidèle à l’original et décrit l’histoire du passage à l’âge adulte d’un jeune inadapté de la Caroline du Nord rurale dans les années 1950. L’État de la côte est a plus à offrir à ses visiteurs que les paysages marécageux du livre. Entre autres choses, près de 500 kilomètres de côte atlantique, de hautes montagnes, quatre forêts domaniales et des dizaines de lacs, rivières et ruisseaux attirent les visiteurs. Si vous n’avez pas le cœur d’un randonneur qui bat dans la poitrine (mot-clé Sentier des Appalaches), on ne peut plus vous aider.

Paysage de Caroline du Nord

Wes Hicks

“Je veux danser avec quelqu’un”, Boston

Sa voix résonnera encore dans les oreilles de nombreuses personnes : Whitney Houston était l’une des voix les plus importantes du paysage pop américain du XXe siècle. Dix ans après la mort tragique de la chanteuse, sa vie mouvementée est filmée dans “I Wanna Dance With Somebody” avec Naomi Ackie (The End of the F***ing World, Master of None, The Score). Certaines parties du film lui-même ont été tournées à Boston, bien que Houston lui-même soit originaire de Newark, New Jersey. La métropole de la côte est vaut vraiment le détour, car en plus de nombreux lieux historiques – à Boston, par exemple, la guerre d’indépendance américaine a commencé avec le Boston Tea Party – une scène culturelle et gastronomique animée attend les visiteurs ici. A essayer absolument : l’un des fameux lobster rolls.

Port de Boston la nuit

Marcio José Bastos Silva / Shutterstock.com

“Murder Mystery 2”, Hawaï

Vous n’avez vraiment pas besoin de raisons particulières pour partir en vacances à Hawaï. C’est toujours excitant de partir en vacances là où les stars d’Hollywood filment habituellement le prochain blockbuster. C’est ainsi que la suite du hit de Netflix “Murder Mystery”, intitulée de manière imaginative “Murder Mystery 2”, est actuellement en cours de développement sur l’île paradisiaque du Pacifique. Une fois de plus, Adam Sandler et Jennifer Aniston peuvent involontairement se retrouver dans une situation de polar qui laisse place à toutes sortes de malentendus et de comédie. Des vacances à Hawaï, en revanche, se dérouleront, espérons-le, sans de tels incidents, mais vous tenteront avec des vagues prêtes à surfer, des palmiers qui se balancent doucement et des plages de rêve – cliché oui, mais dans le meilleur sens du terme.

Baigneurs dans la mer à la plage à Hawaï

Luc McKeown