Critique de Jay et Silent Bob Strike Back – Auteur: felkel1982

Note : 5 / 5

C’est ma toute première critique de film. J’ai longuement réfléchi pour savoir sur lequel de mes films préférés je devrais écrire et comme il existe déjà plusieurs critiques de la plupart des films ici, j’ai choisi celui-ci. Bonne lecture (je l’espère).

Parcelle:
Jay (Jason Mewes) et Silent Bob (Kevin Smith) sont deux fumeurs de joints du New Jersey. Par hasard, les deux entendent que la bande dessinée basée sur eux doit être filmée par Miramax. Les deux personnages s’en donnent à cœur joie sur Internet. Lorsqu’ils l’apprennent, ils décident de se rendre à Hollywood pour empêcher le tournage du film et ainsi mettre fin à toutes les insultes sur Internet. Sur le chemin, ils rencontrent des obstacles plus ou moins importants… …y compris des histoires d’amour avec des animaux.

Info:
“Jay et Silent Bob contre-attaquent” est sorti en 2002. Il fait partie de la série de films New Jersey de Kevin Smith, composée des deux films Clerks, Mallrats, Chasing Amy et Dogma. C’est le premier film dans lequel les deux personnages ont joué. Il devrait être clair pour tout le monde qu’il s’agit d’une comédie plutôt peu exigeante.
Le film est parsemé de nombreuses célébrités plus ou moins connues. Ceux-ci incluent, par exemple : Ben Affleck, Will Ferell, Carrie Fisher, Sean William Scott, Wes Craven, Luke Hamill, Stan Lee, Chris Rock, Matt Damon, Jason Biggs ou James Van Der Beek.

Opinion personnelle:
C’est difficile de mettre des mots sur ce que j’aime du film dans ce genre de film. D’une part, vous pouvez simplement vous laisser arroser et éteindre votre cerveau ; d’un autre côté, il est fascinant de voir quelles idées (de films) certaines personnes proposent et ce que les célébrités feront pour de l’argent. Je me rends compte que ce n’est pas un film pour tout le monde.

Les meilleures scènes :
* Carrie Fisher (Princesse Leia) en nonne qui ne pense pas beaucoup au sexe oral (…The Book of the Road…)
* Shannon Elizabeth (étudiante d’échange Nadia de “American Pie”), qui fait tourner la tête de Jay dans un fast-food avec de la musique de Bon Jovi dans le meilleur ralenti de Zack Snyder
* Jason Mewes (Jay), qui transforme la menace d’un gang de femmes gangsters en une ode à l’organe sexuel féminin (mot-clé : KLIT)
* Luke Hamill (Luke Skywalker) qui se moque de son rôle de “super-héros emblématique”.
* Jason Biggs, qui ne peut tout simplement pas supporter d’être réduit à la tarte aux pommes
* En fait, Silent Bob (comme son nom l’indique) ne dit jamais rien, mais une fois qu’il le fait dans ce film, ça lui va comme un gant

Conclusion:
Je ne peux (personnellement) que recommander ce film à tous ceux qui ont toujours aimé les films de stoner et / ou qui veulent juste regarder 104 minutes de who-is-who Hollywood en train de s’amuser. Si vous n’avez jamais eu affaire à ce type de film auparavant, vous ne changerez probablement pas d’avis avec celui-ci non plus.

(En fin de compte, je ne suis pas satisfait à 100% de ma critique, mais si vous êtes debout à 4 heures du matin, vous pouvez écrire une critique sur “Jay et Silent Bob ont riposté”)…

Jay et Silent Bob se défendent notation
classement du film