Cette chaîne de télévision italienne n’a pas utilisé de scène de film dans sa couverture de l’Ukraine

Copyright © AFP 2017-2022. Tous les droits sont réservés.

Des centaines d’utilisateurs ont partagé mi-mars une photo censée montrer un extrait du programme d’une chaîne de télévision italienne. La station aurait utilisé des scènes du film “Deep Impact” pour rendre compte de la fuite de nombreuses personnes de la guerre en Ukraine. Le diffuseur a nié avoir utilisé le matériel à l’AFP. Il manque également un mot au logo du diffuseur TGCOM24 dans les messages.

Deux plans correspondants sont juxtaposés sur l’image fractionnée. Tout d’abord, l’enregistrement est décrit avec le logo d’une chaîne de télévision italienne et montre prétendument des personnes fuyant Kiev. Dans la deuxième image, la scène est à nouveau marquée comme une scène du film “Deep Impact”.

En mars 2022, les utilisateurs ont partagé la photo sur Facebook (ici, ici, ici), des dizaines de milliers l’ont vue sur Telegram. Des utilisateurs du monde entier ont partagé la demande, notamment en anglais, italien, français, néerlandais et portugais.

La demande: La chaîne de télévision italienne TGCOM24 aurait non seulement utilisé du matériel réel pour ses reportages sur l’Ukraine, mais également des extraits d’un film. “Pure tromperie médiatique”, écrit un internaute, un autre commente : “Propagande éhontée, le mensonge comme élément clé.”

Capture d’écran Facebook de la réclamation : 17/03/2022

Près de 3,3 millions de personnes ont fui l’Ukraine depuis l’attaque russe contre l’Ukraine fin février. Depuis, un grand nombre d’affirmations fausses ou trompeuses sur la guerre en Ukraine circulent sur les réseaux sociaux. L’AFP a déjà réfuté ces vidéos de victimes de guerre prétendument mises en scène, une prétendue fausse visite à l’hôpital du président ukrainien et l’affirmation selon laquelle les frontières de l’Ukraine ne sont pas internationalement reconnues. L’AFP recueille ici des vérifications des faits dans le contexte de la guerre en Ukraine.

Mouvements de réfugiés en provenance d’Ukraine, au 18 mars 2022

Une recherche inversée de l’image utilisée dans les messages a confirmé que le plan provenait du film américain Deep Impact de 1998. Le film catastrophe parle de la menace sur Terre d’une comète. L’image fractionnée montre une scène de personnes fuyant un tsunami à venir.

L’AFP a utilisé plusieurs mots-clés et des recherches inversées sur YouTube, Google, Facebook et l’outil de médias sociaux CrowdTangle pour prouver l’utilisation du matériel par le radiodiffuseur italien TGCOM24, mais n’a trouvé aucune preuve. La première version de la réclamation semble être une publication Facebook du 28 février 2022 par un utilisateur italien.

L’AFP a interrogé le diffuseur sur les images qui auraient été utilisées de manière incorrecte. Stefano Longhini est responsable des affaires juridiques chez RTI Spa, qui, comme TGCOM24, appartient également au groupe MFE (ex-Mediaset Group). Il a déclaré à l’AFP le 11 mars : “RTI n’est pas impliquée dans le faux montage d’images dont vous mettez en garde”.

Longhini a également souligné une différence dans le logo utilisé. Dans l’image en circulation, le lettrage “Mediaset” manque au-dessus du logo TGCOM24 au-dessus du nom de la chaîne de télévision, qui peut autrement être vu dans les rapports de TGCOM24 (ici, ici, ici). “Il ne fait aucun doute que notre logo a été appliqué par d’autres à notre détriment et l’image est clairement un faux”, a expliqué Longhini.

Capture d’écran d’une publication Facebook : 18/03/2022
Capture d’écran du site Web de TGCOM24 : 18/03/2022

Conclusion: Une chaîne de télévision italienne n’a pas utilisé les scènes du film catastrophe américain “Deep Impact” pour rendre compte des personnes fuyant l’Ukraine. La prise de vue est en fait tirée du film, mais un porte-parole a déclaré à l’AFP que l’image y était diffusée. L’AFP n’a trouvé aucune preuve d’une telle utilisation abusive du matériel. Le logo du diffuseur est également coupé dans les affichages actuels.