Avertissement TV : Cette épopée fantastique basée sur Le Seigneur des Anneaux ne peut même pas sauver Jason Statham ! – Actualités du cinéma

Habituellement, lorsque Jason Statham est dans un film, son charisme seul le rend au moins intéressant à regarder. Mais il y a une exception : “The King’s Swords” est mortellement ennuyeux malgré The Stath…

Renard Allemagne

Le réalisateur et producteur Uwe Boll («Postal») a une astuce pour embaucher de grandes stars hollywoodiennes pour ses adaptations de jeux vidéo trash pour peu d’argent: au lieu de planifier le casting bien à l’avance, il ne demande aux acteurs que peu de temps avant le début du tournage – et qui depuis il est encore temps, il n’a pas d’autres projets concurrents en cours, c’est pourquoi soit il accepte les honoraires réduits de Boll, soit il ne travaille pas du tout pendant la période…

Dans le cas de l’épopée fantastique “Swords of the King”, une adaptation cinématographique du jeu vidéo “Dungeon Siege”, Boll a réuni tout un tas de stars – dont par exemple :

Mais le plus grand nom, bien sûr, est Jason Statham (“Meg”), qui, en tant que protagoniste anonyme, se fraye un chemin à travers un scénario fantastique médiéval en quête de vengeance. – et en même temps apparaît aussi sans charme et apathique que jamais auparavant dans sa carrière !

“Swords of the King – Dungeon Siege” est diffusé ce soir à 20h15 sur Tele5 – ou vous pouvez obtenir la boîte Blu-ray d’Amazon, où vous pouvez au moins obtenir les suites “Swords of the King 2 – Two Worlds” et “Swords of the King 3 – The Final Mission” (toutes deux avec Dolph Lundgren) également obtient :

» La trilogie « Swords of the King » sur Amazon*

L’intrigue de “Swords of the King – Dungeon Siege”: Le déshonorant Duke Fallow (Matthew Lillard) fait équipe avec le magicien mégalomane Gallian (Ray Liotta) pour déclencher la paisible course Krug contre les armées du roi Konreid (Burt Reynolds). Le village d’un fermier sans nom (Jason Statham) est également attaqué, qui part alors avec ses compagnons Bastian (Will Sanderson) et Norick (Ron Perlman) pour venger son fils mort et libérer sa femme kidnappée Solana (Claire Forlani). . ..

Encore une mauvaise adaptation en jeu vidéo par Uwe Boll !

Avec un budget de 60 millions de dollars, le cinéaste de jeux vidéo Uwe Boll avait beaucoup plus d’argent à sa disposition que pour “House Of The Dead”, “Alone In The Dark” ou “BloodRayne” – mais cela n’a malheureusement pas beaucoup aidé. La qualité des effets va de décente (fonds animés et châteaux) à médiocre (duel de magiciens avec des lames volantes) à catastrophique (plans sur écran bleu de la traversée d’une rivière à des hauteurs vertigineuses). Mais le vrai problème est autre chose : malgré le facteur poubelle, “King’s Swords” n’est tout simplement pas amusant !

Là où l’on espérait encore au départ que les combats, mis en scène comme des orgies à l’ancienne, pourraient répandre un petit charme nostalgique de série B, les scènes d’action s’avèrent rapidement monotones, peu spectaculaires et inutiles. Le facteur feuilleton de l’histoire des régicides, des amours interdites et dangereuses et des fils prodigues n’est pas épuisé non plus – et donc l’ennui ennuyeux en est le résultat inévitable.

Conclusion : Il faut être plus que reconnaissant qu’Uwe Boll ait au moins raccourci son épopée à 127 minutes, ce qui est encore beaucoup trop long. Sans tension, avec des personnages intéressants et sans une seule idée originale, l’épopée fantastique fièrement budgétisée s’avère être un somnifère riche en principes actifs. (1 étoile sur 5)

Scandale avec annonce : la bande-annonce du drame terroriste “Hanau” d’Uwe Boll

Le lien vers l’offre Amazon est un lien dit d’affiliation. Si vous effectuez un achat via ce lien, nous recevrons une commission.