Aujourd’hui sans pub à la télé : Presque tout le monde a entendu parler de ce grand film, mais très peu l’ont vu – Actus Ciné

Le drame intense “Moonlight” était au centre de l’un des moments les plus embarrassants de l’histoire des Oscars. Tous les grands médias en ont parlé, mais relativement peu l’ont vu. Aujourd’hui “Moonlight” passe à la télé. L’allumage en vaut la peine !

David Bornfriend

Lorsque “Moonlight” a remporté l’Oscar du meilleur film en 2017, le tollé a été grand. Warren Beatty et Faye Dunaway avaient auparavant ouvert la mauvaise enveloppe sur scène et annoncé bêtement “La La Land” comme le grand gagnant du prix du film le plus important. Toute l’équipe du hit musical a même reçu le prix lorsque la confusion a été soudainement annoncée. C’était un moment incroyable, d’autant plus que “La La Land”, 14 fois (!) nominée, a commencé la course en tant que grand favori de toute façon.

Chaos aux Oscars : C’est ainsi que le mauvais gagnant “La La Land” a été couronné au pied levé au lieu de “Moonlight”

Bien sûr, toute l’excitation entourant la confusion des Oscars a fait la une des journaux, donc presque tous les cinéphiles ont entendu parler de “Moonlight” à l’époque. Dans les cinémas allemands, cependant, cela ne suffisait que pour 450 000 billets et donc le numéro 67 dans les charts annuels. C’est un bon résultat pour un film indépendant qui n’a coûté que cinq millions de dollars, mais compte tenu de l’énorme attention médiatique qui a précédé la sortie en salles en Allemagne, c’est encore un peu petit.

Aujourd’hui, 16 mars 2022, “Moonlight” sera diffusé à 20h15 sur la chaîne de télévision Arte – sans pause publicitaire. Le drame est également actuellement disponible sur Netflix. Si vous faites partie de ces personnes qui ont raté le film à l’époque, vous devriez saisir l’une de ces deux chances. Car selon nous, “Moonlight” est un moment fort brillamment mis en scène qui reflète sa “réalisation douloureuse et touchante […] avec juste le bon mélange d’honnêteté tenace et de tendre espoir” présente :

La critique FILMSTARTS de “Moonlight”

C’est de cela qu’il s’agit dans “Moonlight”

“Moonlight” montre trois chapitres de la vie d’un Afro-Américain. Chiron (Alex R. Hibbert) s’appelait Little en raison de sa petite taille d’enfant, a grandi avec sa mère (Naomie Harris), une mère accro au crack (Naomie Harris) et a trouvé une figure paternelle dans le trafiquant de drogue Juan (Oscar gagnant du meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali). .

Adolescent (Ashton Sanders), Chiron a ses premières expériences homosexuelles avec son camarade de classe Kevin (Jharrel Jerome). Mais en tant que jeune adulte (Trevante Rhodes), il se fait appeler Noir, réprime ses sentiments et est finalement devenu lui-même un trafiquant de drogue musclé. Mais ensuite Kevin (André Holland) le recontacte et la carapace dure commence à s’effriter…