“C’était définitivement la dernière ‘scène de crime’ de cette année”